• Et le cheval longea ma page.
    Il était seul, sans cavalier,
    Mais je venais de dessiner
    Une mer immense et sa plage.

    Comment aurais-je pu savoir
    D'où il venait, où il allait ?
    Il était grand, il était noir,
    Il ombrait ce que j'écrivais.

    J'aurais pourtant dû deviner
    Qu'il ne fallait pas l'appeler.
    Il tourna lentement la tête
    Et, comme s'il avait eu peur
    Que je lise en son cœur de bête,
    Il redevint simple blancheur.

    Maurice Carême

     

     Mon été  fut bien occupé, aujourd’hui  mes marmots ont regagné leurs pénates, pépé retrouve un peu le silence… et qu’il n’a pas fait de photos autres….Alors je suis allé voir les chevaux voisins.


    2 commentaires
  • Juin 2021 

    ( Juin) ne fut qu’n ténébreux orage,

    Traversé çà et là par de brillants soleils ;

    Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage,

    Qu’il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.

    Charles Baudelaire

     

    Juin 2021

    Juin 2021

    Juin 2021

    Juin 2021

    Juin 2021

     

     

     Bien sur Georges vous chantera ce qu’il doit à Jupiter et ses violents orages :

    « Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps, Le beau temps me dégoute et m'fait grincer les dents.  Le bel azur me met en rage…. »

     

    Mais je peux vous dire que le ciel du Tarn est depuis quelques temps pas souvent bleu… Parfois chargé de beaux nuages blancs puis tout devient noir et l’eau ruisselle partout…


    3 commentaires
  • Haupoul et les eaux de l’Arnette

     

    Au pied du piton d’Hautpoul coule la rivière l’Arnette elle vient du Pic Nore le plus haut sommet de la montagne Noire (Aude) pour se jetter dans le Thoré à Mazamet.

    Haupoul et les eaux de l’Arnette

    Haupoul et les eaux de l’Arnette

    Haupoul et les eaux de l’Arnette

    Haupoul et les eaux de l’Arnette

    Haupoul et les eaux de l’Arnette

    L’Arnette  rivière ou torrent ?   26.5 km de longueur, pour un bassin de  versant montagneux de 57 km2.  avec  une fluctuation moyenne  de  3,230 m3/s en février qui tombe à 0.330 m3/s en août. Mais il ne faut pas oublier ses crues historiques ;( comme  les  44.30 m3/s du 16 janvier 1982)

     

     Ses  eaux douces ont permis l’établissement de l’activité du délainge pendant plus d’un siècle. Mazamet se développement sur les bords de la rivière .. Hautpoul devient un village mort.

     (Le Mazamétain Pierre-Elie Houlès invente la technique du délainage qui va assurer la prospérité économique à sa ville.) La « société des Casernes » première maison de négoce est créée en 1807 par David Cabibel.

     Parfois l’Arnette devient torrent, en 1999,  elle emporte tout. Aujourd’hui seules deux usines sur sept  ont repris vie à Mazamet.

     

    Notre-Dame d’Hautpoul :

     Perchée au sommet du piton Notre-Dame d’Hautpoul veille sur toute la vallée. Il y avait bien dans un trou de rocher une petite  sainte Vierge à Hautpoul. En 1949  l’une des sœurs de Gethsémani qui venait souvent donner des soins aux malades d’Hautpout  se dit : 

     « Pourquoi cette statute ne serait pas grande, placée à la vue de tous ? »

     Le sculpteur M. Alos la fit et M. Amalvy dressa la statue  de 4.50m sur un socle de 2 m  au sommet du rocher qui domine de 507m Mazamet.


    2 commentaires
  • Hautpout  Le Village

    Hautpout  Le Village

    Hautpout  Le Village

    Hautpout  Le Village

    Hautpout  Le Village

    Hautpout  Le Village

    Hautpout  Le Village

    Hautpout  Le Village

    Hautpoul, a connu les Volsques, les Romains, les wisigoths..

     Avec  les Romains « altum podium » ( la butte élevée) deviendra « Altpol » puis au VIème siècle « Hautpoul. »

    Pour Carcassonne Hautpoul était un avant poste défensif de première ordre, côté  nord, pour le  contrôle de  la voie de l’albigeois.

    Le château fut détruits une première fois en 1212 lors de la Croisade contre les Albigeois, Après 4 jours de siège Simon de Montfort « s’empare de ce nid d’hérétiques » les habitants vont s’installer aux bords de l’Arnette dans la vallée et donnent naissance  au « Mas d’Arnette »  qui deviendra  Mazamet.

    Du VIe au VIIIe  la frontière de la Septimanie Wisigothe passe au Sud Hautpoul ce qui  fait changer le village de camp (celui du plus fort) qui relève à son tour les défenses  de la ville.

    Aux XVIe et XVIIe le village est le théâtre de maints accrochages entre protestants et catholiques.

     L’Arnette va permettre le développement d’activités textiles, papetières, puis du délainage à partir de 1851. (Technique qui fera la gloire du pays mazamétain)

    Mazamet se développe, Hautpoul se vide et devient que des ruines. Aujourd’hui le village connaît une nouvelle jeunesse  avec quelques artisans et des animations…


    3 commentaires
  • Hautpoul  le Château Bas

     

    « Osez passer la porte du château bas de Hautpoul et découvrez

    Mazamet tel que vous ne l’avez jamais vu ! »

    Hautpoul  le Château Bas

    Hautpoul  le Château Bas

    Hautpoul  le Château Bas

    Hautpoul  le Château Bas

    Hautpoul  le Château Bas

    Hautpoul  le Château Bas

     

    Hautpoul édifié sur un pic qui garde l'entrée de la montagne Noire en contrôlant les vallées de l’Arnette et du Thoré. 

    Hautpoul vient du latin oppulum, un dérivé de la racine pré-celtique

    opp-, « hauteur ». Hautpoul est le berceau de la ville de Mazamet qui gît à ses pieds dans un splendide panoramas..

    .

    Selon la légende, Hautpoul aurait été fondé en 413 par Athaulf , roi wisigoth qui y installe une communauté et dessine les premiers contours d'une forteresse, donnant naissance au château d'Hautpoul. Mais sous le règne de Clovis, les Francs poussent les Wisigoths en Espagne, occupent à leur tour le village. Hautpoul est attesté dans les archives à partir de 930.

     En 960, Bernard Raymond d’Hautpoul négocie un traité de paix entre le Roi de France et les principaux seigneurs du Languedoc.

    Son histoire traverse le  Catharisme, la croisade des Albigeois, puis les guerres de religions…..

    Enfin les eaux de l’Arnette et du Thoré vont donner naissance à Mazamet

    par le délainage et le travail du cuire…

    à suivre


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique