•  

    LES ETALONS DE L'ESPOIR

    LES ETALONS DE L'ESPOIR

    LES ETALONS DE L'ESPOIR

    LES ETALONS DE L'ESPOIR

    LES ETALONS DE L'ESPOIR

    LES ETALONS DE L'ESPOIR

     

     

     

     Les Haras de Montredon Labessonnié créées en 1970 par les Haras nationaux de Rodez et Daniel Wolff, afin d'aider à la sélection et l'amélioration de la race chevaline, la station connaissait, à la fin des années 90, le meilleur résultat du Tarn… Mais après le désengagement des Haras nationaux puis celui du syndicat des chevaux lourds du Tarn fin 2012.  Une association loi 1901 est  venue reprend le flambeau.

     

       

     

    « L'association les Etalons de l'Espoir, animée par des bénévoles,  assure la pérennité des « saisons montredonnaises ». Son objectif  est de poursuivre l'activité des Haras en encourageant  les traditionnelles saisons de monte ; organiser la saison de saillie ; accueillir des chevaux en pension toute l’année et gérer les poulinages ; rendre le lieu accessible pour les randonneurs " Halte aux randonneurs" ; organiser et participer à toutes manifestations équestres et culturelles. Accueillir toutes activités équestres dans les locaux mis à disposition par la mairie de Montredon Labessonnié ; mettre à disposition le « travail » des haras pour les maréchaux ferrants. »

     


    3 commentaires
  •  

    Un soir d’octobre 

     

    En octobre, qui n'a pas de manteau doit en trouver un bientôt

    Un soir d’octobre

    Un soir d’octobre

    Un soir d’octobre

    Un soir d’octobre

     

     

     

    « Des landes, des ravins, montent des voix lointaines
    De pâtres attardés ramenant le bétail.

     

    L'horizon tout entier s'enveloppe dans l'ombre,
    Et le soleil mourant, sur un ciel riche et sombre,
    Ferme les branches d'or de son rouge éventail »

     

    José-Maria de HEREDIA   (1842-1905)

     

     

     

       "Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts,

     

     ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais"

     

    D'après la relativité restreinte il nous  est impossible d'atteindre la vitesse de la lumière… prenons le temps de voir les mille petits et grands bonheurs qui font notre quotidien.

        


    3 commentaires
  •  

    La Rigole  la Voûte de Vauban

     

     

     

    « Je préférerais la gloire d’être l’auteur du canal des Deux-Mers à tout ce que j’ai fait ou pourrais faire à l’avenir. »

     

    Vauban

    La Rigole  la Voûte de Vauban

    La Rigole  la Voûte de Vauban

    La Rigole  la Voûte de Vauban

    La Rigole  la Voûte de Vauban

    La Rigole  la Voûte de Vauban

     

    Lorsque fut décidée la construction du grand réservoir de Saint-Ferréol, (  premier barrage en Europe),  « Riquet prévit de prolonger la rigole de la montagne pour  remplir facilement »  ce lac artificiel dont le ruisseau nourricier naturel, le Laudot, n'avait pas un débit suffisant. Ce fut Vauban qui, six ans après la mort de Riquet, fit réaliser ce segment complémentaire entre le Conquet et les Cammazes où il fit percer la fameuse voûte qui porte son nom.

     

     

     

    1677 :  A la mort du chevalier de Clerville.( commissaire général des fortifications  qui avait été chargé par le roi, d’évaluer le projet et de faire le devis  du canal des deux mers.)

     

    Vauban est nommé  comme nouveau commissaire général des fortifications  c’est dans ce cadre qui vient visiter   la Rigole  et le canal

     

    1687 :  Percement du tunnel sous le village des Cammazes et passer le Col, pour amener les eaux de la rigole de la montagne dans le bassin de Saint-Ferréol.  Vauban fait aussi rehausser  la digue de Saint-Ferréol. (La rigole ne rejoint plus le Sor mais le Laudot sur l’autre versant de la montagne)

     


    3 commentaires
  •  

    La Rigole de la Montagne Noire

    La Rigole de la Montagne Noire

    La Rigole de la Montagne Noire

    La Rigole de la Montagne Noire

    La Rigole de la Montagne Noire

     

    La Rigole de la Montagne Noire

     

    Joindre les deux Mers ….!

     

    Les Romains  avait déjà  pensé à  joindre les deux mers  par l’Aude et la Garonne  mais l’impossible col de Naurouze n’en fit qu’un rêve!!

     

    1539, François Ier   fait dresser un devis  de la dérivation de la Garonne pour être conduite de Toulouse à Narbonne  le projet fut regardé comme impossible… (  pourtant Léonard de Vinci avait réalisé celui de Florence )

     

    1604 Henri IV  reprit le même dessein avec l’Agoût et le Tarn  confirmé en 1632  par une navigation  depuis Castres  à Montauban, mais  qui restera sans suite.  Henri IV a fait  entrependre le canal de Briare … ( il servira de modèle à Pierre Paul  Riquet ainsi que les canaux Italiens)

     

    1662  septembre,  Thomas de Scorbiac  écrit un mémoire il pense à l’Agoute et le Sor  pour la jonction des deux mers …deux mois plus tard c’est au tour de Pierre Paul Riquet  d’envoyer sa lettre à Colbert de voie interocéanique  franchissant le Col de Naurouze grâce à sa « Rigole »

     

    Cette rigole  va chercher les eaux dans la Montagne Noire de l’Alzeau à La Galaube  (680m d’altitude) et  fait faire à cette rigole de 3.5m de large, profonde de I m, avec une hauteur d’eau de 50cm, un parcours de près de 50 km  pour apporter un débit d’eau maximum de 2m3 par seconde au Seuil de Naurouze à 189m d’altitude  pour alimenter le canal qui a un  débit de 1.6 m3 par seconde….

     

    Toute une histoire de Sette à la Garonne qui coule depuis 1672 par la volonté de Pierre Paul Riquet, de Louis XIV et de Colbert, avec l’aide de  Vauban et tant d’autres …

     


    4 commentaires
  •  

     Les nuages sont plus sages que Simon de Montfort .. !

     

    Et l’inquisition n’y fait plus sa besogne …

     

    Parfois les  brumes matinales  nous cachent la vallée du Cérou…

     

    Ainsi que  le Puech de Mordane où depuis 1222  Cordes repose,

     

    par la volonté de Raymond VII, pour remplacer Saint-Marcel…

     

     

    Cordes sortie du Ciel

    Cordes sortie du Ciel

    Cordes sortie du Ciel

    Cordes sortie du Ciel

    Bel instant dans la magie des Nuages quand par une déchirure

     

    le clocher et la bride  retrouvent le soleil…

     

    La partie de cache cache  dure souvent longtemps avant dissipation complète..Pour que Cordes sur Ciel, cité-forteresse, retrouve enfin sa splendeur ..

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique