• Nicolaï GRESCHNY en l''église Notre Dame d'Alban

     

    Nicolaï GRESCHNY en l''église Notre Dame d'Alban

    Nicolaï GRESCHNY en l''église Notre Dame d'Alban

    Notre-Dame de l'Assomption ou Nicolaï Greschny à Alban


     


    «L'église d'Alban surprend par son modernisme »


     un joyau expliqué chaque vendredi d'été"  église réhabilitée  après 1945. Le chanoine Roussel est à l'origine de sa nouvelle structure moderne  en coque de navire renversé  grâce aux compétences du maçon Délécouls    ses échafaudages  serviront  Nicolaï Greschny pour la couvrir de fresques byzantiques... Un travail de 10 ans, une véritable oeuvre d'art. 


    «C’est une surprise permanente ...Les couleurs des personnages principaux, leur représentation sans ombres et sans mouvement, car «l’art de l’icône est intemporel et la perspective est inversée »


     ( peintures  interprétant des passages de la Bible, des personnages récitant la prière à la Vierge dans 21 langues et dialectes ornent toute la  voûte )


     


    C'est pendant cette  période que   Nicolaï s’installe, à  la " Maurinie ", près d’Albi et y fonde son atelier d’iconographie


    à suivre

     

    Nicolaï GRESCHNY en l''église Notre Dame d'Alban

    « Pêcheurs d'eau douceLe jour se lève sur le lac.. »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Février 2016 à 22:54

    oui c'est superbe. j'attends  la suite. bonne nuit

    2
    Samedi 13 Février 2016 à 03:52

    Effectivement nous sommes parfois surpris par le modernisme de certains édifices religieux ....... Un bel exemple et personnellement pour le bateau .... je suis partante Michel cool

    Beau partage , vidéo que j'ai beaucoup appréciée . Merci mon ami...

    Bon week end à toi, moi très occupée mais avec grand bonheur, j'attends mon cadet et sa petite  famille . Un grand  bonheur à partager !!!

    Bises amicales à toi mon ami.

    Christiane

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :