•  

     

     

    La Brebis  Lacaune....

     

     

    " Pour faire du fromage, il faut d'abord donner aux fèdes

     

    ce qui donnera du lait.... "

     Henri Pourrat

     

    Le berger, marche toujours devant le troupeau... "la sauve de la peur"...

     

    Un brebis qui s'arrête pour mettre bas , dès qu'elle est délivrée... trotte pour rattraper les autres  abandonnant son agneau..  "Peut-être qu'elle serait mère,... mais elle est d'abord de la masse"...Il lui faut le troupeau !!  de toutes les bêtes... c'est la plus désarmée, la plus craintive "il a fallu que l'homme la prenne en charge ... La brebis !!

     

    Depuis la nuit des temps  la brebis a fournit à son berger :" sa laine, sa peau, sa chair, son lait, son agneau... tout l'humble nécessaire ..

     

     

     

    " Le fromage, bonne invention. Elle n'a pas demandé beaucoup de génie: Le fromage se fait tout seul. Suffit de laisser du lait à l'air, il se caille. comme le sang fait caillot noir en abandonnant son sérum, le lait fait caillot blanc en abandonnant du petit-lait..."

     

    (Henri Pourrat,   l'aventure de Roquefort )

     

     

     

           La traite des brebis ou la récolte du lait pour  Roquefort ne se fait pas sans "musique ".... (les brebis  parlent ... même plus ..!!)

     

     C'est matin et soir ....que  tous les jours pendant 8 mois par an... , des femmes et des hommes  passent à la traite  leurs brebis Lacaunes pour  la  récolte du  lait   nécessaire  à la fabrication du  fromage Roquefort.... (une brebis produit  en moyenne  entre 2.5 à 3 litres par jour)

    La Traite des brebis Lacaunes

    La Traite des brebis Lacaunes

    La Traite des brebis Lacaunes

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    "Aux forces inconnues du sol, de l'air, des eaux,

     

    Au berger, éleveur, paysan

     

    qui, siècle après siècle,

     

    Par vent, par neige, par soleil,

     

    peina sur les plateaux solitaires;

     

    Aux artisans dont le souci fut et demeure

     

    la perfection d'un produit de la terre de France;

     

    Aux bâtisseurs

     

    qui, de génération en génération,

     

    Ont conjugué leurs efforts

     

    pour édifier, coordonner, animer

     

    une industrie,

     

    Honneur et vie de toute une province;

     

     

     

    Aux consuls, de jadis,

     

    Aux magistrats municipaux,

     

    Aux juriste de notre temps,

     

    Tous gardien du droit

     

    qui veillèrent au respect des lois naturelles

     

    et qui firent la loi humaine,

     

    A tous ceux qui, ainsi, conscients et consciencieux,

     

    N'ont cessé de défendre un splendide élément

     

    de notre patrimoine national

     

     

     

    Nous dédions ce livre : "

     

     L'Aventure de Roquefort

     

    Henri Pourrat

     

     

     

     L'énigme est là sur la haute table du Combalou, une montée de 3/4 d'heure par une sente de pierraille entre buis et chêne ...avant de déboucher sur l'esplanade..

     

    Les pierres quand on les pousse du soulier, elle sonnent le fer battu...Le mouton seul peut y  chercher une pâture lui qui ne craint pas la misère .. La brebis Lacaune y  donne sont lait aux hommes de ce pays fort, amer, rugueux, large et généreux ... Le Combalou entre granit et calcaire, porte en son flanc, dans ses effondrements;  ventilées par la fleurine... les fameuses caves où a pris vie la longue histoire du roi des fromage "le Roquefort"...  

    De la Brebis  Lacaune à la légende ...

    De la Brebis  Lacaune à la légende ...

    De la Brebis  Lacaune à la légende ...

    De la Brebis  Lacaune à la légende ...

      

     

     

     


    5 commentaires
  •  

    Modestine et les marguerites

    Modestine et les marguerites

    Modestine et les marguerites

    Modestine et les marguerites

     

     

     

     "Aucune philosophie au monde n'arrive à la hauteur d'une seule marguerite,

     

    d'une seule ronce, ......d'un seul caillou ......

     

    discutant comme un moine rasé en tête à tête avec le soleil et riant, riant, riant."
     Christian Bobin    L'homme-joie

     

     En 1878, Robert Louis Stevenson  décide de découvrir les Cévennes" à pas comptés," ...

     

     du 22 septembre au 4 octobre Modestine l'accompagne ..par les sentes....(pas encore de GR! )

     

    "Je voyage non pas pour aller quelque part, mais pour marcher .."

     

     la lenteur du trajet lui permet de s'incorporer aux lieux  dans les tonalités changeante de l'automne.....

     


    3 commentaires
  •  

     

    Modestine en Vacances

    Modestine en Vacances

    Modestine en Vacances

     

    "Avec une marguerite ....
    Voyons si maman m’aime.
    Elle m’aime, un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout.
    Pas du tout ! ...... Vilaine fleur !
    Je sais que ma maman m’aime de tout son cœur !!!!

     
     
     

     

     

     

     

    Une  marguerite qu'est-ce ?... un moine rasé, en robe blanche un canotier doré sur la tête,  en tête à tête avec le soleil ..... riant,   riant, ...riant ...!

     

     Hier, Modestine  était aussi de la partie  à piétiner les marguerites ...!

     

     

     

    "j'irai dans les sentiers
    Picoté par les blés fouler l'herbe menue

     

    Rêveur j'en sentirais la fraîcheur a mes pieds
    Je laisserai le vent baigner ma tête nue

     

    Je ne parlerai pas je ne penserai rien

     

    Et j'irai loin loin bien loin comme un bohémien...."

     

    Arthur Rimbaud

     


    4 commentaires
  •  

    Grimpereau des jardins

    Grimpereau des jardins

    Grimpereau des jardins

    Grimpereau des jardins

     

    "Veux-tu, pour me sourire, un bel oiseau des bois,
    Qui chante avec un chant plus doux que le hautbois,

     

    Je veux ....."  8-10 juillet 1828  .. l'Enfant  .. Victor Hugo,

     

     

     

     

     

     

     

    Le grimpereau des jardins grimpe sur les troncs d'une manière particulière

     

     

     

     Un passereau  qui crie  "Ti,Til,j'suis ici" ...il recherche avec grande agilité sa nourriture, accroché au tronc des arbres inspectant minutieusement les crevasses à l'affût des minuscules  insectes et des  araignées... Ses armes  son bec fin long  et arqué l'aide dans sa quête, sa queue raide  lui permet de chasser tête en haut ou tête en bas ...Mais  Je ne le vois jamais dans les mangeoires..

     

     Chez les grimpereaux des jardins,  la femelle construit le nid et couve seule.. dans une fente d'arbre ou derrière du lierre... Le nid "le panier", se compose de branchettes, d'écorces, mousse et des poils (elle va passer  2 semaines à le construire) puis  c'est  15 jours d'incubation de 5 à 6 oeufs , enfin le jeune s'envolera au bout de  2 semaines .

     

     

     

    (l'espèce n'est pas présente sur  Chios )

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique