• Romans –Bourg-de- Péage toute une histoire

     

    Romans –Bourg-de- Péage toute une histoire ,

     

     Romans et  Bourg de Péage  sur Isère. Une histoire de pont.

     

     En 810 Saint Barnard Archevêque de Vienne, ami de Charlemagne, crée là   un monastère Bénédictin et sa résidence d’été en bordure de l’Isère.

     

     Le passage de l’Isère  rivière torrent se faisait  là par un gué connu des romains , puis par un bac  et enfin un premier pont  en 1030.

     

     En  1240  l’archevêque de Vienne  Jean de Bernin fit construire les premières piles en pierre. Mais aussi prélevait pour le Chapitre de St Barnard  un droit de pontage grâce à la maison du « Péagier » située sur l’autre rive. Un bourg s’y développera face  à la ville de Romans et son  chapitre de Saint Barnard.

     

    L’humble monastère devient vite un Chapitre riche et puissant,  face « à la tyrannie barbare de la constitution féodale » du chapitre, les Romanais se révoltent en 1280. Ils sont  condamnés à construire « Mont-Séguré » une forteresse refuge pour les chanoines jusqu’en 134 avant de venir prison.(Mandrin y coucha) Aujourdhui  de cette place forte il ne reste qu’une Tour avec un Jacquemart.

     

    C’est en l’église Saint-Barnard de Romans , le 30 mars 1349 que le Dauphin Humert II signe  l’acte de transport de ses états à la couronne de France..

     

    Le lendemain Philippe VI de Valoi est à Romans. Le 16 août 1349 le fils du Roi, nouveau Dauphin, établit sa résidence dans le couvent des frères Mineurs de Romans… Le 15 mai 1949, les Romanais ont fêté les 600ans du rattachement du Dauphiné à la France ….

     

     

     

    1576  cahier de doléance et Ėtats Généraux de Blois,  1579  Catherine de Médicis séjourne à Romans, 1580 « Les "rebelles"  se recruteront parmi les artisans du textile de Romans » , (la première activité économique de la ville)

     

     

     

    1580 le Carnaval de Romans : « Pendant quinze jours, en février 1580, les habitants de la cité de Romans ..se sont déguisés, masqués de toutes les manières. Ils ont dansé à perdre l'âme, joué, couru, concouru, défilé. Ils se sont défiés entre artisans et notables dans le happening quotidien du Carnaval. Un théâtre populaire et spontané opposait rue contre rue, confrérie contre confrérie. Puis, au terme d'une embuscade, montée par le juge Guérin, personnage de Série Noire, les Romanais se sont entre-tués. »

     

    (Emmanuel Le Roy Ladurie)

     

     

     

    C’est en l’église du couvent des Cordeliers de Romans que le 10 septembre 1788, les Etats Généraux du Dauphiné s’assemblent (22 jours en septembre et 16 jours en janvier)

     

     Le 22 juillet 1888 Sadi Carnot est à Romans pour  poser la première pierre  du monument du centenaire des Etats Généraux du Dauphiné.

     

    Le couvent des Cordeliers (Frères Mineurs) fondé en 1231 par Jean de Bernin abrite la Mairie depuis 1790 (Son église construite en 1252  a été détruite en 1802)

     

     

    Romans –Bourg-de- Péage toute une histoire

    Romans –Bourg-de- Péage toute une histoire

    Romans –Bourg-de- Péage toute une histoire

    Romans –Bourg-de- Péage toute une histoire

    Romans –Bourg-de- Péage toute une histoire

    Romans –Bourg-de- Péage toute une histoire

    Romans –Bourg-de- Péage toute une histoire

     

    C’est bien  ce gué  puis ses ponts qui ont fait de Romans Bourg de Péage  un point  stratégique de la vallée du Rhône .. En 1814 le pont est miné pour arrêter les troupes autrichienne.. 1870 le pont ne sera pas détruit mais les autrichiens occuperont la ville …

     

     le 18 juin 1940  « l’ autorité militaire française se replie sur la rive gauche » (Bourg de Péage) les ponts sont détruits les allemands arrivent le 22 « et les obus français tombe sur la ville, alors que les projectiles allemands sont dirigés sur Bourg de Péage » L’Armistice  est signé le 25 juin » les allemands quittent la ville le 5 juillet 40 pour y revenir en septembre 43….

    Romans porte du Vercors ….Le 22 août 1944 le Maquis libère la villes…les américains arrive le 23. mais le 27 août les allemands réoccupent la ville pendant 3 jours ..Toujours cette histoire de Pont !!

     

    Romans  c’est la Pogne, les Ravioles…ce fut longtemps « La capitale de la chaussure »

     

    C’est aussi la ville d’une des premières églises en béton armée (gothique-moderne) Réalisée en 1938 par  François Béranger avec une « Notre-Dame » de 7 m à 45m du sol.

     

    « Les violettes 2019 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Mars à 11:33

    Romans capitale de la chaussure.J'y faisais une halte quand je venais de mes vacances dans le Vercors.C'est un noeud stratégique c'est vrai

    Merci de ce rappel

    Bon samedi.

    2
    Dimanche 24 Mars à 13:29

    Avant on parlait de l'Italie pour la capitale de la chaussure, maintenant j'apprends grâce à toi Michel qu'il faut y rajouter Romans ...

    Partage très intéressant, merci à toi .  

    Beau soleil, balade à la mer ...

    Amicalement, Christiane

    3
    mamylette
    Mardi 26 Mars à 16:53

    Belle ville bien commentée par un récit très solide. Merci Michel

    4
    Mardi 2 Avril à 18:25

    belle page d'histoire , Romans et ses fabriques de Chaussures, peut être pas des chaussures pour les Randonneurs !!!

    Une belle destination ...Bonne soirée  Michel

    Amitiés...Jacques

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :