• Les Balssa, Montirat Tarn

    Les Balssa, Montirat Tarn

    Les Balssa, Montirat Tarn

    Les Balssa, Montirat Tarn

     

    Les Balssa, Montirat Tarn

     

    Les Balssa, Montirat Tarn

     

    1922, M. Louis Lumet, inspecteur des Beaux-Arts, est venu en Albigeois attiré par la splendide cathédrale Sainte-Cécile et les nombreux spécimens de l’architecture médiévale du pays tarnais…Balzacien notoiire, Louis Lumet eut l’idée  de faire  un pèlerinage au berceau des Balssa… connaissant le secret des origines du génial auteur de la « Comédie Humaine »  le  lien familial qui le rattache  à Montirat   près du Viaur.

     

     

     

    La maison des Balssa.  «  ? »   Oui la maison natale du père d’Honoré… 

     

    « Honoré ? nous n’avons jamais  entendu parler de celui-là.. 

     

    Heureusement un peu plus loin une femme de Canezac  lui dit : « Les Balssa ont disparu depuis longtemps  mais la demeure reste, elle s’appelle « la Nougayrié »

     

    La famille Balssa « je puis vous communiquer si cela vous convient.. :  le grand-père d’Honoré, Bernard Balssa de son second mariage avec jeanne Garnier (qui lui apporte la Nougayrié) eut onze enfants, dont l’ainé Bernard-François (né en 1746) est le propre père du célèbre Honoré ( c’est lui qui après avoir garder les vaches jusqu’à 10 ans instruit, même en latin,  par le curé de Canezac va aller cher le notaire de Montirat, puis à Albi  etc jusqu’à Paris et mit un Z à son nom).. Le dernier né Louis qui était à la Nougayrié fut guillotiné en 1819  comme assassin !!! »

     

    Complice peut-être ? Jean Albar (le fils du notaire de Montirat) sur son lit de mort dira : »J’éprouve un grand remords d’avoir laissé condamner un innocent »

     

     

     

    Honoré de Balzac ( né à Tour en 1799- +1850 à Paris) n’est jamais venu à Montirat. (La mère de Balzac a trente-deux de moins que son mari. A la naissance d'Honoré, la famille ne s'est pas encore "emparée" de la particule il faut attendre  1804).

     

     

     

    « Messieurs, le nom de Balzac se mêlera à la trace lumineuse que notre époque laissera dans l’avenir »

     

    (Victor Hugo  le 20 août 1850 aux funérailles de H. De Balzac)

     

     

     

    En 1934,     le conseil général émet le vœu qu’une stèle à l’approche de Canezac:

                              «  Sur ces collines les Ancêtres de Balzac ont labouré la terre»

    « Monestiès Romans et l'orage 1 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Août à 11:26

    Balzac j'adore, jeune j'ai dévoré ses oeuvres,........ le chef d'oeuvre inconnu "La mission de l'art n'est pas de copier la nature mais de l'exprimer!"coolbeurk

    Un bel hommage Michel et vive la "Nougayrié". Merci pour ce bel article et vidéo ..

    Bonne journée caniculaire, un peu dur, dur sur le littoral vendéen.

    Bises amicales de Christiane

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :