•  

    3 chevaux au pré de Cinq sous

    3 chevaux au pré de Cinq sous

    3 chevaux au pré de Cinq sous

    3 chevaux au pré de Cinq sous

     

     

     

    Les Monts du Matin  (1295m) sont les  premiers contreforts du Vercors,   barrière calcaire  qui marque l’entrée des Alpes depuis la vallée du Rhône.

     

    Les habitants de Romans , Valence, Tournon  savent y reconnaitre le Musan, la Momie, et ce pré de Cinq Sous  qui nous sert de baromètre !

     

    (Sur le marché on entend « tu as vu comme on voit bien le prè de cinq sous  il va pleuvoir »)

     

    Oui c’est bien un pré, un triangle très allongé,  au pied du rocher de Chantemerle  au dessus de Beauregard-Baret qui nous semble beaucoup plus visible lorsqu’il va pleuvoir ou lorsqu’il se couvre de neige au premier froid. (Un pré qui a  aussi une douloureuse histoire en 1944, pour les Romanais )

    3 chevaux au pré de Cinq sous

     

     

    Chacun y va de son histoire pour les cinq sous ?  «  C’était  son prix d’achat,  le prix pour le faucher, le prix pour le pâturage etc… » Mais encore  « Vu de la ville il semble si petit qu’il ne peut valoir bien cher ??   5 sous !!»

     

    Aujord’hui c’est une randonnée facile,  Rochefort-Samson,  Saint Genis, le pas de la Pierre 1165m, le Musan 1295, le pas Pourceau, le pré de Cinq Sous 1150m, le Col des Marchands 956m, et Beauregard-Baret,  avec une vue magnifique sur la vallée du Rhône .. Il y a même un chemin carrossable  « on peut s’y rendre en  2 CV  !!! »

     


    2 commentaires
  •  

     

     

     

     

    « En 450, le pape attribue les fonctions de métropolitain à l'évêque de Vienne dans les diocèses de Valence, Tarentaise, Genève et Grenoble, tandis que les autres cités de la Viennoise et de la Narbonnaise

     

     restent  du domaine du métropolitain d'Arles. »

     Vion  07610 :

     

     

     Le petit village de Vion  est sur la rive droite du Rhône  (Ardèche, ex Royaume) est à l’origine du Dauphiné  rive gauche !  (Drôme dans l’ex Empire …)

     

    Les seigneurs de Vion au Xe siècle sont à l'origine de la maison d'Albon, ils deviendront Dauphins de Viennois par l'héritage de l'archevêque Brochard de Vienne.

     

    En 1155, Guigues V obtient de Frédéric Barberousse la confirmation de tous les droits et privilèges que lui-même et ses prédécesseurs tenaient de l'Empire.

     

    Guigues IV, comte d’Albon et de Grenoble de 1120 à 1142 est le premier à porter le titre de Dauphin…

     

    HumbertII dernier Dauphin …. 

     

    le 29 mars 1349 HumbertII signe le  traité de Romans. La cession  du Dauphiné au le royaume de France.

     

     Le 16 juillet suivant, le dauphin du Viennois aliène enfin ses droits viagers en faveur de Charles, fils de Jean de Normandie et aîné des petits-fils de Philippe VI, qui est donc le premier à porter le titre de  Dauphin de France.

     

    «  HumbertII cède ses domaines contre 200 000 florins et une rente annuelle de 24 000 livres payable à Pâques ou à la Trinité. »

     

     

    Vion

    Vion

    Vion

    Vion

     

    Humbert II de la Tour-du-Pin, né en 1312, mort le 22 mai 1355 , fut le dernier dauphin de Viennois de 1333 à 1349… Endetté et désespéré à la suite de la mort de son fils unique, le comte du Dauphiné Humbert II décide de vendre ses États au fils du roi de France le futur Jean II le Bon.

     

    (Philippe VI de Valois, roi de Franc,  remet le Dauphiné à son fils  pour s’éviter d'avoir à rendre hommage à l'empereur !)

     


    4 commentaires
  •  

    Les Monts du Pilat

    Les Monts du Pilat

    Les Monts du Pilat

    Les Monts du Pilat

    Les Monts du Pilat

    Les Monts du Pilat

    Les Monts du Pilat,

     

      Ce massif montagneux des contreforts du Massif Central  culmine à 1 431 mètres d'altitude au  Crête de la perdrix est une  zone de moyenne montagne  désignée sous le terme monts du Pilat

     

    Les monts du Pilat touchent les  départements : Loire,Haute-Loire, Ardèche, Rhône, Isère,

     

    La prospérité de la forêt de Taillard fut l’exploitation des bois d’étayage pour les mines de Saint-Etiènne ce vaste massif boisé de l’étage montagnard du Pilat déborde sur les communes voisines de Saint Sauveur en Rue (42), Riotord (43), Saint Julien Vocance (07) et Vanosc (07).

     

     

     

    La Maison dans la Nature  de Burdignes :

     

    Elle se situe presque au bout de la route, au début de la forêt et de ses nombreux chemins de balade

     

    « Un lieu idéal pour tous les amoureux de la nature »

     

     

     

    Forêt de Taillard : ce vaste massif boisé de l’étage montagnard du Pilat déborde sur les communes voisines de Saint Sauveur en Rue (42), Riotord (43), Saint Julien Vocance (07) et Vanosc (07).

     

     

     

    Entre Bourg Argental et le col du Tracol  sur l’ancienne voie ferrée de 1884 Firminy Saint-Rambert-d'Albon pour  le charbon. Les nombreux tunnels de cette rampe  abritent 5 espèces de chauve-souris…

     

     

     

    Les 3 GR :.

     

    GR65 : Il  reprend  l'ancien tracé de la ligne ferroviaire, elle suit le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle Via Podensis  d’Est en  Ouest  ( Genève, le Puyen Velay, Roncevaux)

     

     

     

    GR42 : lui croise le GR65 au niveau du hameau du "Cognet",  Nord  Sud de Saint-Étienne  il traverse l'Ardèche pour se rendre à Avignon.

     

     

     

    GR7 : Va du Ballon d’Alsace en Andorre  il traverse le Pilat sur 35 Km  pour joindre Saint-Agrève. 

     


    2 commentaires
  •  

    Trois jours au Puy du Fou,  

     

     De merveilleux moments

     

     Vive la Vendée !  On connait  le Vendée Globe ces Fous de la mer  Mais il y a aussi les Puyfolais  on m’a dit qu’ils étaient près de 4000 !!

     

    « Vous ne pourrez pas découvrir l’ensemble des spectacles en une seule journée … » disent-ils.

     

     Plus de 16 spectacles de 7 à 42 mn  dans ce grand parc,(  plus la Cinéscénie certains soirs, 1h30 de grand spectacle pour 14 000 spectateurs avec 2400 acteurs …)

     

    Chaque spectacle est porté par une histoire ..

     

    Un guide est édité chaque jour avec les horaires des spectacles, ainsi que les prévisions du lendemain  pour  nous permettre de mieux organiser notre séjour…

     

    Il y a vraiment du monde  mais tout coule sans problème .. Oui il y a foule dans les arènes  etc

     les parkings  donnent une idée  du nombre ..

    En Vendée

    En Vendée

    En Vendée

    En Vendée

    En Vendée

    En Vendée

     

     

     


    3 commentaires
  •  

    Le chemin des Chartreux avant  1856

    Le Chemin des Chartreux avant 1856

    Le Chemin des Chartreux avant 1856

    Le Chemin des Chartreux avant 1856

    Le Chemin des Chartreux avant 1856

    Le Chemin des Chartreux avant 1856

    Le Chemin des Chartreux avant 1856

    Le Chemin des Chartreux avant 1856

     

    Quelques pas  sur l’ancien chemin  que les Chartreux utilisaient pour rejoindre leur Désert au pied du Grand Som. Chemins aux  magnifiques  petits ponts de pierre franchissant hardiment le torrent Guiers Mort ….

     

     

     

    « Sur le conseil de Robert de Molesme, Bruno se rend au milieu de l'été 1084 avec six compagnons (Landuin, théologien toscan réputé, Étienne de Bourg et Étienne de Die, chanoines de Saint-Ruf en Dauphiné, le prêtre Hugues, André et Guérin, deux laïcs ou convers) auprès de saint Hugues de Châteauneuf , évêque de Grenoble qui lui suggère d’installer « sa solitude »  sur le sauvage  Massif de la Chartreuse. Bruno y restera six ans. »

     

     

     

     Dès 1085, s'y élèvent une église et un monastère avec cloître et cellules, les moines y vivant isolés dans des demeures individuelles. Ils  mènent une vie semi-cénobitique austère et laborieuse, ils ne se réunissent que pour l'office.   « Ils n'avaient pas l'intention de former un ordre en ce lieu »

     

     Pourtant en 1086,  Hugues de Grenoble  leurs  donne  15 000 ha  de terrain…]

     

    « La Croix demeure tandis que le monde tourne »

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique