•  

    Chien et Chat

     

    Le chat et le soleil

     

     

     

    Le chat ouvrit les yeux
    le soleil y entra
    le chat ferma les yeux
    le soleil y resta

    Voila pourquoi le soir
    quand le chat se réveille
    j'aperçois dans le noir
    deux morceaux de soleil

     

    Maurice Carême

     

     

    Chien et Chat

    Chien et Chat

    Chien et Chat

    Chien et Chat

    Chien et Chat

    Chien et Chat

     

    Mon  petit chat est malin  pour s’en faire une maison, Minou fait chavirer l’arrosoir.  Mais parfois il reste un peu d’eau qui lui éclabousse le museau et le fait partir à grands sauts. Après quelques instant il revient se coucher dedans  et croît s’y soustraire  au regard du gros  chien des voisins … c’est seulement quand sa mère l’appelle qu’il quitte

     

     Son château ..

     


    3 commentaires
  •  

    Par les chemins du Tarn..

     

     En ces temps particuliers, les petites promenades à vélo en campagne sont excelentes pour la santé me dit-on !  Mais dans le Tarn  il y a  Monts de Lacaune, Sidobre,  Ségala, Gorges du Tarn.. Oui je sais chez les Bretons c’est « Quand la mer monte » Bon ici  c’est pas tout à fait pareil mais  quand « les sentiers montent » qu’il est bon que le VTT est quelques assistances…Et même après quelque crevaison que le goudron a parfois du bon …Rien que de l’authentique, presque sans bruit,   un autre regard  par petites sorties de 30 à 40 Km  j’écume  tous les sentiers des alentours.

    Par les chemins du Tarn..

    Par les chemins du Tarn..

    Par les chemins du Tarn..

    Par les chemins du Tarn..

    Par les chemins du Tarn..

    Par les chemins du Tarn..

     


    3 commentaires
  •  

    Ambialet  Le Roc et l’Eau !

     

    Ambialet  (  attestée  « Ambiledo »  1070  et « Ambiletum »  1112  )

     

    C’est sa topographie qui lui donne son nom en latin "Ambiletum", en langue d'Oc "Ambileto", il semble tirer son origine du latin "ambi", autour de, et du gaulois "leto", flux, marée, et peut donc se traduire par

     

     « courant qui tourne autour »

     

    Le nom d’Ambialet désigne ce remarquable méandre,  au centre un imposant rocher entouré d’eau était une imprenable Place-forte son  l’isthme est  le plus prononcé d’Europe.

     

    Cet isthme fut percé, dès le Moyen-âge, à l’endroit le plus étroit d’un canal de 12m de long  pour profiter  des 3.5 m de dénivellation entre  les « deux » Tarn , afin d’actionner les roues d’un moulin. Plus tard s’y ajoutèrent une filature, une scierie, une huilerie et une aiguiserie. Jusqu’à la Révolution  cet ensemble appartenait au marquis d’Aragon.

     

    .Aujourd’hui « cette bâtisse aux allures de château de la renaissance »  qui n’est autre qu’une centrale hydroélectrique  construite entre 1917 et 1923 par  l’usine métallurgique du Saut-du-Tarn à Saint-Juéry, dans le but d’alimenter ses fours électriques et les mines de fer du Fraysse. Sa production était surveillée depuis la centrale du Saut-du-Tarn distante de 20 km. En 1961, L’usine du Saut-du-Tarn cède la centrale aux  Forges et Ateliers du Creusot qui modernisèrent l'installation en augmentant la puissance (plus de 2 MW).   

     

    Depuis 1970, c’est EDF qui l’exploite, aujourd’hui la centrale hydroélectrique est équipée de deux groupes bulbes turbo-alternateurs qui permettent de produire 4 MW, fournissant la consommation électrique annuelle d’une commune comme Saint-Juéry

    Ambialet  Le Roc et l’Eau !

    Ambialet  Le Roc et l’Eau !

    Ambialet  Le Roc et l’Eau !

    Ambialet  Le Roc et l’Eau !

    Ambialet  Le Roc et l’Eau !

    Ambialet  Le Roc et l’Eau !

     

    La centrale d’Ambialet : c’est d’abord un barrage :

     

    « Mais gare, parfois, comme toute rivière, le Tarn a ses humeurs. En 1982, ses flots en furie avaient envahi l’isthme à une hauteur supérieure à 3 m. »

     

     

     

    Barrage d’une longueur de 126 m pour une 5 m de haut, l’ouvrage dispose de deux clapets de 31 m de longueur, dont la finalité est d’évacuer les débits de crue.  Une digue submersible en béton lui est accolée permettant aux véhicules et aux piétons de passer d’une rive à l’autre quand les eaux le permettent et que la porte de Lalmière est ouverte !

     

    .Un original ouvrage niché depuis un siècle dans ce magnifique méandre du Tarn.

     


    3 commentaires
  •  

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine éléctrique

    Ambialet  et son Usine électrique

     

     

     

     

    Le Tarn à Ambialet  (mais il pleuvait )

     

    Là la roche envoie le Tarn faire 3.2 km pour la contourner avant de revenir à 30m du départ. Tout une histoire à deux bacs avant le tunnel et le pont (1900) sans oublier cette passerelle …

     

    On nous parle souvent de ses  Gorges, mais qui connaît son « caprice »  d’Ambialet,  étonnante topographie où le Tarn vient buter sur un étroit isthme rocheux  (de 30 m de large) il semble alors revenir sur ses pas après un  beau méandre  de 3.2km pour  enlacer cette aiguille schisteuse et poursuivre sa course.. Un  site unique et un village divisé en deux parties qui repose sur « 3 » côtés du Tarn !  Avant 1900 et les constructions du tunnel, du pont et de la passerelle il y avait deux bacs pour passer l’eau !!

     

    La porte de l'holmière protège la ville basse des crues  du Tarn.

     

    Ambialet au passé prestigieux, avant la Révolution c’était le siège de la vicomté de l’Albigeois  face à celui de Lautrec, elle fut même pendant plus de deux siècles la plus importante place-forte de l’AIbigeois.

     

     

     


    3 commentaires
  •  

     

    La Vie est Belle !

    Confiné  plus un pas ou presque hors de chez soi .. La radio, la télé le moins possible… Alors ce fut le voyage immobile ou presque dans nos champs et bois  avec chien, pour croiser  brebis, vaches, et chevaux   parfois,  sans goudron sous les pieds.

     

     Pour  jouer le jeu  du rester chez soi.

     

    Pas un livre nouveau mais le plaisir de  retrouver quelques lectures d’hier.. Tel le «  Charbonnier, veilleur de feu, frère des arbres »  écoute le feu qui couve sous sa meule.. J’ai repris  langue avec Gougaud,Camus, Aron, Balzac , Lenoir, etc..Qui dormaient sur étagères et placards.

     

    Pour  mes petits enfants  j’ai  voulu  construire des marionnettes, techniques oublier depuis 30 ans  de construction et de manipulation. Pour conter  à eux des histoires via le net.

     

    En suivant les conseils du CHU de Grenoble ou AFNOR,  j’ai fait des masques pour mes proches. Comme toutes les machines à coudre de la Drôme et du Tarn de la famille.. Nous avons tous un jour manqué d’élastique..

     

    Nous vivons un  « film » que personne n’avait imaginé, La nature  pousse l’homme  jusque à la réanimation, cette salle de torture, pourtant la bête est si petite « invisible » disent-ils ! Et c’est l’homme qui la propage ?

     

    L’histoire n’est pas fini  il faut apprendre, avec intelligence à vivre avec,

     

    sans peurs ni précautions excessives.

     

     

    La vie est belle ..  «  l’envers et l’endroit de la vie sont mêlés si malignement que nous pataugeons en aveugles »

    Henri Gougaud

    La Vie est Belle !

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires