• La route de la lavande

     

    La route de la lavande

     

     

     

    « Les Routes de la Lavande vous invitent à la découverte d’un territoire d’exception et aux rencontres atypiques »

     

     

     

     Grignan un château Renaissance figure  emblématique de la Drôme Provençale, La lavande,  le vin et la truffe ont forgé le paysage de ce territoire ! Mais encore :

     

    Le  château de Grignan est bâti sur un promontoire rocheux,  sa terrasse sera construite au-dessus de la collégiale.

     

     

     

    (Grignan ne serait pas Grigan sans le « Beau-fils de Marie de Rabutin-Chantal dite  Madame de Sévigné » Pourtant la famille des Sévigné ne jouissait pas d’un rang égal à celle des Grignan)

     

     

     

    Comme l'écrit Madame de Sévigné :

     

     « La plus jolie fille de France épouse, non pas le plus joli garçon, mais un des plus honnêtes hommes du royaume ».

     

     François Adhémar de monteil de Grigan épouse à 37 ans  Françoise-Marguerite de Sévigné 23 ans, en troisième noce ; (  marié en première noce à Angélique-Claire d’Angennes puis remarie en deuxieme noce  à Marie-Angélique du Puy-du-Fou)

     

     

     

     « Sévigné, de qui les attraits
    Servent aux grâces de modèle
    Et qui naquîtes toute belle
    A votre indifférence prés »

     

    J. de la Fontaine

     

    La route de la lavande

    La route de la lavande

    La route de la lavande

     

     

    (février 1671, Françoise de Sévigné quitte  Paris pour Grignan ( après la naissance de Marie-Blanche. Elle a eu après 5 autres  enfants).. C’est alors que  Mme de Sévigné depuis Paris entama sa fameuse correspondance avec sa fille..

     

    Cette « Gazette »..  

     

    « C’est au sortir de Versailles, où le roi lui adresse la parole,

     

     Des salons où elle rencontre les plus grandes dames du temps,

     

    Ainsi que sa vie de famille que 

     

     Madame de Sévigné écrit ses lettres »

     

     

     

    Les deux premières éditions officielles des lettres de madame de Sévigné sont faites  chez « Perrin » parues en 1734-1737 et en 1754,  (Pauline de Simiane  contrôle la publication des lettres de sa grand-mère,) Une première édition  clandestine (réduite ) avait été faite en 1725

     

    « l’assiette du chevalier Augustin de Monti,Les Stalles, Langeac »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Août à 14:16

    beauté du chateau et des paysages de lavandes, il manque la bonne odeur de la fleur, si exquise dans les armoires de nos grand-mères ( j'en mets aussi ).

    2
    Vendredi 24 Août à 14:25

    J'ai beaucoup lu Madame de Sévigné mais ce n'est pas la sujet du jour Michel, 

    Magniques champs de lavande et beau château mais perso, je n'aime la lavande que dans la nature, autant te dire que je n'en vois que lors de mes vacances !!!!

    Je déteste cette odeur dans la maison, dans les armoires ..... trop de pub, tue la pub sans doute , pour moi flash : WC et je préfère les odeux exotiques !!!

    Beau partage Michel, je me suis régalée ,

    Fraîcheur ce matin mais soleil très agréable  ensuite ouf, j'espère que l'été n'est pas encore fini, les estivants sont toujours là donc , ne nous affolons pas si vite lol lol

    Amicalement, Christiane

     

    3
    Vendredi 24 Août à 16:30

    Toujours un beau spectacle ces champs de lavande.Et puis l'histoire de Grignan fait toujours rêver des ors de la cour...

    Bon week end.

    4
    Samedi 25 Août à 07:05

    Quel merveilleux diaporama! Tout doucement je pars sur la route qui m'emmène sur les champs de lavande, puis j'arrive sur ce chateau si connu car je l'ai visité plusieurs années de suite avec mes différentes classes de CM2  qui appréciaient beaucoup!

    merci aussi pour tous ces détails sur Mme de Sévigné, une grande dame!

    J'ai beaucoup aimé ton article, magnifiquement illustré! Il ne manquait que l'odeur! Peut-être qu'un jour la technologie la permettra!

    Merci à toi!

    Bises

    Gigi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :