• Les haras de Montredon  Tarn

     

    Les haras de Montredon  Tarn

    Les haras de Montredon  Tarn

    Les haras de Montredon  Tarn

    Les haras de Montredon  Tarn

    Si l’on peut encore rencontrer quelques cavaliers et quelques chevaux dans les prairies Montredonnaises. Il y a près du stade des bâtiments réduits au silence, plus d’étalons, plus de juments, ni de personnels …. Qu’un immeuble en décrépitude.

     En 2018, une page s’est tournée avec la tenue du concours de chevaux de trait. La dernière édition pour Montredon Labessonnié avec la fermeture de ses haras. Pourtant, c'était dans cette même  station de monte des haras que le concours  s'était déroulé pour la première fois en 1966.

    Triste image, mais le bétail rencontré par les champs semble heureux , même si le loup n’est pas loin ainsi que la bêtise humaine.


    3 commentaires
  •  

    En forêt de Montagnol

    En forêt de Montagnol

    En forêt de Montagnol

    En forêt de Montagnol

    En forêt de Montagnol

    En forêt de Montagnol

    En forêt de Montagnol

    « Sur les sentiers feutrés de mousse, dans le mystère des bois sombres

    qui tamisent si doucement la lumière du jour,

    les arbres vieux de centaines d’années, alignés en longues files

    ou groupés en masses confuses chuchotent …

     En  automne surtout,

    lorsque le crépuscule s’alourdit et transforme la forêt en une immense cathédrale déserte, une symphonie s’échappe des cimes …

    Cette chanson des arbres, ces romances sans paroles si tristes soient-elles.. Nulle musique humaine ne peut égaler la magie de cette musique divine belle comme celle de la mer …Et dans la nuit  bleue et froide, l’homme se laisse bercer par ces voix étonnament prenantes,

     par ces sanglots entremêlés de chants,

    comme l’oiseau de mer par les rudes accents de la vague. »

    Marguerite Dufaur,  Simples choses de chez nous, 1927.

     

    Non un arbre coupé n’est pas « mort » même si :

      Georges Charles Brassens l’a chanté :

    « Ce grand chêne fier sur son tronc…..

    Du matin jusqu'au soir ces petit rejetons
    Tout juste cann' à pêch', à peine mirlitons
    Lui tournant tout autour chantaient, in extenso
    L'histoire du chêne et du roseau….

    …A grand-peine il sortit ses grands pieds de son trou
    Et partit sans se retourner ni peu ni prou
    Mais, moi qui l'ai connu, je sais qu'il en souffrit
    De quitter l'ingrate patrie…….

    ….Un triste jour, enfin, ce couple sans aveu
    Le passa par la hache et le mit dans le feu
    Comme du bois de caisse, amère destinée
    Il périt dans la cheminée.

    Le curé de chez nous, petit saint besogneux
    Doute que sa fumée s'élève jusqu'à Dieu
    Qu'est-c'qu'il en sait, le bougre, et qui donc lui a dit
    Qu'y a pas de chêne en paradis !! »


    3 commentaires
  • La Maison de la Forêt de Montagnol 

     

    La forêt de Montagnol commune de Fontrieu,  a été classée réserve biologique forestière et l’ONF en est le gestionnaire.

    Fontrieu, des Hautes Terres d’Oc du Tarn, est le  fruit depuis janvier 2016, du regroupement de trois communes historiques de Castelnau de Brassac, Ferrières et Le Margnès, 

     

    La forêt de Montagnol  chargée d’histoire, a à ses pieds le village de Vabre, (ville  libre et franche qui depuis le XIIIe siècle  « offre asile aux réfugiés »).

    Et au Sud le château de Ferrières a joué un rôle  répressif pendant les guerres de religion. puis de prison …

     Montagnol  autrefois occupée les hommes  avec ses  ardoisières, ses forges de sidérurgie ancienne, ses charbonnières, son granit et son  schiste.

     Aujourd’hui Montagnol a été classée réserve biologique forestière et l’ONF en est le gestionnaire, les touristes parcourent ses sentiers balisés et trouvent à la Maison de la Forêt de Montagnol sur des panneaux toute son histoire.

    La Maison de la Forêt de Montagnol

    La Maison de la Forêt de Montagnol

    La Maison de la Forêt de Montagnol

    La Maison de la Forêt de Montagnol

    La Maison de la Forêt de Montagnol


    4 commentaires
  • Saint Marcel  avant Cordes

    Saint Marcel  avant Cordes

    Saint Marcel  avant Cordes

     Après le massacre de Bézier.. 3 Août 1209

    « Pour avoir eu souci d’un ramassis de Fous ! »

    (Amaud Amalric légat pontifical Abbé de Cîteaux) 

    (les capitouls avaient refusé son exigence que les catholiques sortent de la ville pour laisser seul les « 222  hérétiques) ( Raymond VI ayant rejoint les croisée ?) 

     

    Raimond-Roger Trencavel , vicomte d’Albi, d’Ambialet et de Beziers du fief du comte de Toulouse  négocie, ce 15 août, avec le légat pour sauver Carcassonne. Il est trahi et emprisonné par Amaud Amalric, celui-ci donne Carcassonne  et  les terres    Trencavel à  Simon de Montfort !

    « Il posséde je crois, le comté de Leicestre ; On lui propose, à unanimité le pays mécréant du vicomte vaincu » (la chanson de la croisade albigeoise)

     

    Si Montfort est là mais les croisés ne reviennent que 40 jours  par an  deux saisons  ainsi passent…..

    « Voilà qu’ils( les barons toulousains) vont partout disant que les Français sont en déconfiture et que Montfort a pris la fuite au clair de lune . Les gens le croient, s’exaltent. Ainsi Raymond le preux est accueilli en gloire à Gaillac, Rabstens, Saint-Marcel, Laguépie.  

     Montfort reçoit de France un contingent croisé, il s’en vient .. traverse le Tarn ..  Met le cap sur Saint-Marcel, l’assaille et se casse les dents. L’attaque tourne mal, le siege s’éternise et pourrit comme pomme tombée de l’arbre. O Dieu, quelle triste aventure ! Si  le comte Raymond, en ces jours de misère avait osé marcher sur cette pâle armée il l’aurait tôt défaite..

    A la veille de Pâques , avant le jour levé les Français plient bagages…

     

    Puis vient le renouveau, par grandes compagnies, les  croisés allemands, esclavons et frisons, les chevaliers d’Auvergne et les barons lombards reviennent batailler en croisade nouvelle. Alors les Toulousains d’effroi courbent l’échine.. La grande armée croisée roule comme un tonnerre assaille saint-Marcel et rase ses murailles.. Quand ils s’en vont, le Christ et son peuple n’ont plus que les yeux pour pleurer !»

     (la chanson de la croisade albigeoise)

     

       Incendie  dura 3 jours, dit-on. Les habitants avaient abandonné la ville pour se réfugier sur le pioche Mordagne  au près d’une communauté de Templiers. Ce fut l’avant naissance de Cordes en  1222 !

    Saint Marcel  avant Cordes

    Saint Marcel  avant Cordes


    3 commentaires
  •  

    Chien et Chat

     

    Le chat et le soleil

     

     

     

    Le chat ouvrit les yeux
    le soleil y entra
    le chat ferma les yeux
    le soleil y resta

    Voila pourquoi le soir
    quand le chat se réveille
    j'aperçois dans le noir
    deux morceaux de soleil

     

    Maurice Carême

     

     

    Chien et Chat

    Chien et Chat

    Chien et Chat

    Chien et Chat

    Chien et Chat

    Chien et Chat

     

    Mon  petit chat est malin  pour s’en faire une maison, Minou fait chavirer l’arrosoir.  Mais parfois il reste un peu d’eau qui lui éclabousse le museau et le fait partir à grands sauts. Après quelques instant il revient se coucher dedans  et croît s’y soustraire  au regard du gros  chien des voisins … c’est seulement quand sa mère l’appelle qu’il quitte

     

     Son château ..

     


    3 commentaires